Peurs et souffrances

Question : Dans ce jeu de miroir, comment comprendre nos véritables peurs et souffrances qui prennent l'apparence de la peur des autres ? Peur de ne savoir quoi dire, peur des réactions si l'on dit, peur des conflits, des jugements ... Des choses sortes en ce moment, j'essaye de les accepter sans savoir si cela se libère véritablement, bien que cela semble me fragiliser en même temps. Est-ce des parts de soi encore non-reconnues, non-suffisamment-aimées ? Est-ce aussi des peurs collectives qui se libèrent ?
Réponse : 
Accepter ses peurs ne les libèrent pas. Les aimer le fait.
Aimer ses peurs, ses souffrances, signifie se mettre en totale disponibilité pour les écouter. Cela vous demande de vous placer dans le silence de votre cœur, et d'accueillir une peur-souffrance avec compassion et respect.
Le moyen le plus facile pour la majorité d'entre vous est d'utiliser l'archétype de l'enfant intérieur et de la mère ou du père aimant. Une peur-souffrance n'est rien d'autre qu'une partie de vous qui appelle votre amour pour se libérer.
Seul le ressenti de votre amour pour vous offre les clés de la transcendance. Tant que vous resterez à distance de vos peurs et de vos souffrances, vous ne vous libérerez pas. Vous continuerez à les nourrir, à vous nourrir.
Nous avons déjà expliqué à nombreuses reprises que vous placer sur votre cœur et accepter de ressentir totalement une peur-souffrance vous ramène à vous-même.
Vous avez peur d'avoir peur, et ainsi avez peur d'aller voir votre peur. Aucun monstre ne se cache en vous. Aucun ennemi attend pour vous attaquer. Vos peurs-souffrances vous tendent la main dans un objectif de vous faire grandir. Pour cela, il vous faut accueillir la peur-souffrance. Elle a un message à vous dévoiler si vous la laissez dérouler l'émotion. Ressentir cette peur dans le respect de son écoute vous amènera au centre de l'expérience, là où s'épanouit la sagesse de la leçon. Ressentir cette peur comme une agression la renforcera, non pour vous punir, mais bien pour vous faire lâcher-prise. Le point culminant de la peur est l'abandon.
A vous de choisir quand vous souhaitez découvrir le trésor que vous offre votre peur-souffrance : dans le silence de votre cœur en totale disponibilité, ou au summum du ressenti ? Quel que soit votre positionnement, vous avancerez vers vous-même.

Catégories pouvant vous intéresser :

Autres publications pouvant vous intéresser :

Faux et Vrai

Question : Je parle beaucoup de la création avec une personne proche (la création de notre perception, celle de notre environnement matériel, etc.). Selon lui, tout ce qui n'est pas l'Absolu est faux car illusoire (la chaise que nous voyons n'est qu'i...

 

Chiffres et nombres

Question :  Je m'inquiete car j'ai un chiffre que je vois tous les jours au moin une 15 ene de fois c'est le numéro 56 , parfois je me reveille la nuit je regarde l'heure et c'est le numéro 56 , mon departement d'avant est le 56 , je le vois sur des affic...

 

Déjà-vu

Question : Je souhaiterais savoir comment peut-on expliquer l'impression de déjà-vu ? J'en ai tellement beaucoup que ça en devient effrayant. Réponse :  L'impression de "déjà vu" peut avoir plusieurs explication...

 

Secrets et initiés

Question :  Pouvez-vous nous parler du "secret" ? Par exemple le secret des initiés : puisque nous sommes UN ,nous pouvons donc tous puiser dans la Source?Alors pourquoi des initiés et des non-initiés. Cette croyance est-elle encore d'actualité ? ...

 

Pardonner et se pardonner

Question :  Pourquoi est-ce si difficile de pardonner et nous pardonner ? Réponse :  Le Pardon est un acte d'Amour. Cela signifie que nous devons trouver en nous suffisamment d'amour à nous donner pour accepter de lâcher notre souffrance, entrer en Pai...

 



Créer un site
Créer un site