S'aimer inconditionnellement

Question :  De toutes les guidances que j'ai pu avoir, les conseils qui reviennent souvent sont :
"Aime-toi", "Fais-toi confiance" et "Lâche prise". Comment faire pour s'aimer inconditionnellement ? Est-ce que ça prend du temps ? (toute une vie je suppose). Et le lâcher-prise... Comment y arriver ? On me sort toujours ça et pourtant j'ai pas l'impression de vraiment tenir la prise, essayer de tout contrôler ...
Réponse : 
S'aimer inconditionnellement. Cela prend bien plus qu'une vie, cela s'étend dans l'éternité car il n'y a nulle limite, but à atteindre.
S'aimer c'est se respecter, se donner le droit d'être tel que l'on est, maintenant, ne pas attendre d'être mieux, meilleur mais se regarder avec compassion et joie, tendresse et patience, admiration et passion. Une erreur ne l'est jamais vraiment, c'est toujours une expérience choisie dont les tenants et les aboutissants se dévoilent plus tard, avec du recul. S'aimer inconditionnellement ramène à la confiance en Soi et en la Vie, au fait que l'on est protégé par l'Un.
Le lâcher-prise est progressif, tout comme votre évolution l'est. Petit à petit, votre corps vous fait prendre conscience d'incompréhensions-souffrances, de croyances limitatives qui attendaient que vous soyez prête pour les accueillir.
L
orsque vous prenez contact avec une peur et que vous la pacifiez, vous croyez que vous n'en avez plus. Et ne comprenez pas quand d'autres strates de peurs viennent sonner à votre porte. Tout a son moment juste. Quand vous détenez la solution, l'événement évolutif apparaît. C'est cela le lâcher-prise. Se rappeler que tout est Juste. Avoir Foi. Accueillir l'Inconnu comme un Cadeau.
Vivre dans le moment présent est la clé de la fluidité. L'évolution d'un être passe par la déconstruction puis la construction de nouvelles règles. Il y a donc toujours lâcher-prise avant un contrôle. La stabilité demande de se sentir à l'aise, de placer des repères. Puis arrive de nouveau l'événement évolutif qui provoque la déconstruction. Le lâcher-prise résonne dans un paradoxe : accepter de remettre en question ses vérités au profit de nouvelles vérités qui, elles-mêmes, seront mises en doute et transformées. Sans ces instants de pose, d'intégration des nouvelles vérités, de reprise en main de sa vie (contrôle), il ne peut y avoir de lâcher-prise. Tels sont les pôles miroirs : le lâcher-prise et le contrôle, l'un en résonance de l'autre, en apport aimant à l'autre. Il n'y a qu'à accepter sa vie et s'aimer tel que l'on est.

Catégories pouvant vous intéresser :

Autres publications pouvant vous intéresser :

Faux et Vrai

Question : Je parle beaucoup de la création avec une personne proche (la création de notre perception, celle de notre environnement matériel, etc.). Selon lui, tout ce qui n'est pas l'Absolu est faux car illusoire (la chaise que nous voyons n'est qu'i...

 

Chiffres et nombres

Question :  Je m'inquiete car j'ai un chiffre que je vois tous les jours au moin une 15 ene de fois c'est le numéro 56 , parfois je me reveille la nuit je regarde l'heure et c'est le numéro 56 , mon departement d'avant est le 56 , je le vois sur des affic...

 

Colère

Question : Je me permets de revenir sur le sujet de la colère. C.est une émotion que j'ai plusieurs fois expérimenté et j'ai pris conscience que je vivais cela lorsque j'éprouvais un manque de soutien.Je travaille donc sur ce besoin, je pense en avoi...

 

Vieillesse

Question :  Souvent une personne âgée n'a plus conscience de la "réalité", elle s'en va de plus en plus dans "son" monde et elle retourne bien souvent dans son enfance : pourquoi cette déconnexion ? A quoi sert cette "inconsci...

 

Déjà-vu

Question : Je souhaiterais savoir comment peut-on expliquer l'impression de déjà-vu ? J'en ai tellement beaucoup que ça en devient effrayant. Réponse :  L'impression de "déjà vu" peut avoir plusieurs explication...

 



Créer un site
Créer un site