Violence et culpabilité

Question : Je ne peux pas regarder la violence dans les médias. C'est parce que je ne peux pas regarder la violence qui est en moi ? C'est moi qui crée la violence dans le monde donc je me sens coupable de créer ma propre violence et par conséquent celle de l'humanité. Donc je ne crée plus rien par peur de faire du mal ?? Je suis dans une dette continuelle. J'ai fait du mal, culpabilité et donc devoir de réparation. J'ai lu un texte qui dit : "Progressivement les gens retrouveront le sentiment d'innocence dans leur âme et leurs droits innés divins, ainsi l'énergie de matérialisation leur sera rendue" (lilaluz.net/article-quand-la-verite-des-ames-apparait). Qu'en est-il vraiment ?
Réponse : 
La violence est une réaction, un appel au secours en réaction à une ou plusieurs souffrances intérieures. Ne pas pouvoir la regarder à l'extérieur est effectivement liée à une grande culpabilité.
La culpabilité est une croyance personnelle qui s'est construite sur des incompréhensions et l'oubli de sa propre divinité.
Tout ce que vous créez l'est avec votre accord le plus profond, celui de votre âme, car il n'y a ni bien ni mal, juste des expériences. Vous ne pouvez imposer quelque chose à un autre si celui-ci n'est pas en accord. Telle est la Loi de l'Un. Et si l'autre est en accord, c'est que cela correspond à ce qu'il désire expérimenter.
L'expérience est un outil de la Vie. Sa raison d'être est justement de vous faire grandir en Conscience, en Sagesse et en Compassion. Et c'est pourquoi vous ne pouvez être en dette ou en réparation. Le karma a été mis en place afin que vous puissiez comprendre l'étendue des émotions et sentiments dans cette dimension. Et surtout, afin que vous puissiez vous aimer. En conservant les effets de vos vies sur vous-même et les autres, vous vous faisiez un cadeau merveilleux : accepter enfin que vous n'êtes responsable que de Votre vie, que de Vos choix. Et qu'il n'y a jamais de mauvais choix.
Si vous croyez que vous avez eu le pouvoir de faire du mal aux autres, alors vous leur enlevez leur divinité. Vous en faites des éléments sans conscience, sans choix. Et il n'en est rien.
Le sentiment d'innocence est la reconnaissance que tout ce que nous avons fait l'a été avec l'accord de tous, au niveau de l'âme. Et donc que nous sommes restés connectés à l'Un, même au plus loin de l'Oubli. Car l'Oubli était un choix unanime. Nul n'a fauté, nul n'a trompé, nul n'a lésé. Il s'agit d'un Jeu commun au sein duquel chaque acteur a reçu ce qu'il appelait selon sa programmation. Le cercle victime-bourreau-sauveur est une illusion au sens que nous avons tous joué chacun de ces rôles. Il n'y a ni méchant ni gentil. Il n'y a qu'une expérimentation merveilleuse.
Le fait d'être plongé dans l'Oubli a été nécessaire pour que nous puissions intégrer nos incarnations avec intégrité. Et comme nous avons laissé libre cours à nos pulsions, il était nécessaire de ne plus disposer de nos droits divins tels que la matérialisation de nos désirs enfantins. Sinon, nous n'aurions pas pu rester dans un jeu commun. Nous aurions créer plusieurs strates de jeux, voire une par personne. Cela nous aurait éloigné du dessein de l'Un.
Plus nous revenons vers notre Centre, là où le jugement n'existe pas et où seul l'Amour guide nos souhaits, pensées, paroles et actes, et plus nous retrouvons nos potentialités de création. Ce qui implique que certains vont choisir une voie différente de ceux qui souhaitent rester sur cette planète-déesse. Nous allons nous séparer. Toujours selon nos souhaits d'évolution intime.
Revenez à votre état d'innocence. Vous n'êtes coupable de rien, vous n'avez aucun fardeau à porter. Vous avez accompli exactement ce qu'il fallait pour que cet univers entre sur le chemin de l'ascension. Et vous en êtes personnellement remercié par l'intégralité de la Création. Vous êtes un faiseur de miracles. Descendez en vous, à la rencontre de vous-même. Ce qui vous fait peur n'est que votre miroir intime qui attend que vous l'aimiez tel qu'il est. Vous n'y trouverez aucun ennemi, juste des incompréhensions sur votre participation.

Catégories pouvant vous intéresser :

Autres publications pouvant vous intéresser :

Faux et Vrai

Question : Je parle beaucoup de la création avec une personne proche (la création de notre perception, celle de notre environnement matériel, etc.). Selon lui, tout ce qui n'est pas l'Absolu est faux car illusoire (la chaise que nous voyons n'est qu'i...

 

Secrets et initiés

Question :  Pouvez-vous nous parler du "secret" ? Par exemple le secret des initiés : puisque nous sommes UN ,nous pouvons donc tous puiser dans la Source?Alors pourquoi des initiés et des non-initiés. Cette croyance est-elle encore d'actualité ? ...

 

Pardonner et se pardonner

Question :  Pourquoi est-ce si difficile de pardonner et nous pardonner ? Réponse :  Le Pardon est un acte d'Amour. Cela signifie que nous devons trouver en nous suffisamment d'amour à nous donner pour accepter de lâcher notre souffrance, entrer en Pai...

 

Séparation et illusion

Question : Je me suis oubliée parce que je n’étais pas, je ne faisais pas bien. J’étais et faisais mal. Dans le même temps, je refoulais toute la souffrance de cet état d’être. L’oubli me permet de n’être rien, de ne...

 

Croyances et vérités

Question :  Aujourd'hui on retrouve de plus en plus des hypnothérapeutes spécialisés en hypnose régressive, un peu comme une certaine Dolores Cannon connue dans ce milieu; les patients pour résoudre leur problème rencontrent des origines &eac...

 



Créer un site
Créer un site