Violence

Question : Est-il vrai que la violence survient vers la "fin" ? Alors, qu'en est-il du "moment présent" ?

Réponse : 
Voici une question vaste à laquelle nous allons essayer de répondre.
La violence est le signe que la personne se trouve démunie devant son écran mental qui ne lui apporte plus de réponses satisfaisantes.
Cet être exprime à l'extérieur son profond désespoir et surtout sa peur, sa terreur de ce qui se trouve en lui. Il perçoit que ses repères extérieurs restent éphémères, mais se juge indigne de se reconnaître en tant qu'être d'amour. Aussi croit-il que seul le jugement l'attend en son cœur, en son corps. Car il a été déçu, trahi, abandonné, rejeté. Et sa croyance est qu'il est indigne de l'Un.
Selon les perspectives, la violence peut se voir à la fin, au début ou au centre.
La violence est l'ultime arme dont dispose la personne pour exprimer sa rage et son désespoir de ne pas être aimé, de ne pas s'aimer. Lorsqu'elle paraît, la personne met toutes ses forces mentales, psychiques dans un combat perdu d'avance car il n'y a pas d'ennemis. Il se lance dans une course éperdue vers des mirages qui disparaissent l'un après l'autre : avoir raison à tout prix, être le meilleur, posséder le plus, etc. Aucun ne lui apportera ce qu'il recherche : son unité.
La violence peut être vue à la fin d'un cycle, car la personne y met toutes ses croyances. Lorsque l'orage passe, l'être ouvre les yeux sur un champ de bataille intérieur et prend conscience qu'il s'est battu pour rien. Ainsi débute une autre perception, un autre cycle.
La violence peut être perçue au milieu d'un cycle, si vous prenez comme repères la Paix et la Joie, ce qui fait que la personne continue son chemin depuis sa naissance.
La violence peut être perçue au début d'un cycle, celui de la remise en question définitive. Car la violence est ce que vous appelez une "extrémité". Elle ouvre une porte vers une nouvelle vie, de nouveaux repères.
L'Instant Présent est celui que vous vivez, maintenant, ici. Que vous soyez dans la violence, la paix, la joie, l'amour ou la déception, vous vivez le moment présent, toujours. Car il n'y a de "futur" sans Présent ;-)

Catégories pouvant vous intéresser :

Autres publications pouvant vous intéresser :

Faux et Vrai

Question : Je parle beaucoup de la création avec une personne proche (la création de notre perception, celle de notre environnement matériel, etc.). Selon lui, tout ce qui n'est pas l'Absolu est faux car illusoire (la chaise que nous voyons n'est qu'i...

 

Chiffres et nombres

Question :  Je m'inquiete car j'ai un chiffre que je vois tous les jours au moin une 15 ene de fois c'est le numéro 56 , parfois je me reveille la nuit je regarde l'heure et c'est le numéro 56 , mon departement d'avant est le 56 , je le vois sur des affic...

 

Déjà-vu

Question : Je souhaiterais savoir comment peut-on expliquer l'impression de déjà-vu ? J'en ai tellement beaucoup que ça en devient effrayant. Réponse :  L'impression de "déjà vu" peut avoir plusieurs explication...

 

Secrets et initiés

Question :  Pouvez-vous nous parler du "secret" ? Par exemple le secret des initiés : puisque nous sommes UN ,nous pouvons donc tous puiser dans la Source?Alors pourquoi des initiés et des non-initiés. Cette croyance est-elle encore d'actualité ? ...

 

Pardonner et se pardonner

Question :  Pourquoi est-ce si difficile de pardonner et nous pardonner ? Réponse :  Le Pardon est un acte d'Amour. Cela signifie que nous devons trouver en nous suffisamment d'amour à nous donner pour accepter de lâcher notre souffrance, entrer en Pai...

 



Créer un site
Créer un site